BREST.MEDIASLIBRES.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

La violence sans l’aimer

|

Tout a commencé par un dialogue, un soir. Ces fameuses conversations où on refait le monde, des étoiles pleins les yeux et du soleil dans le cœur. J’ai parlé de cette question, insoluble pour moi, qui me préoccupe toujours à chaque coup donné aux vitrines des banques, à chaque pierre lancée sur les CRS, à chaque fois que je noue un foulard noir autour de mon visage et que je rabats la capuche sur ma tête. Cette question que je me pose en boucle, malgré la rage qui monte chaque jour un peu plus devant la violence et l’impunité policière, devant l’iniquité de la justice qui condamne mes ami-e-s et laisse en liberté les vrai-e-s coupables.

Lire en intégralité sur Paris Luttes Info

Pendant des années, j’ai été pacifiste, persuadée que l’utilisation de la violence est un aveu d’échec, d’incapacité à agir par le dialogue et les arguments logiques. L’incapacité de convaincre la population : si notre cause est juste et bonne, il n’est nul besoin de la lutte physique pour la mettre en place. Si on en est réduit à cette extrémité, c’est que nos idées sont corrompues et néfastes. Pendant des années, j’ai regardé avec mépris les « casseurs » qui décrédibilisent les mouvements et ne viennent que pour détruire. Je les ai conspués, avec ma morgue de petite-bourgeoise, ces provocateurs de flics, ces jeunes crétins probablement illettrés qui ne comprenaient strictement rien à la politique. Puis la COP 21 est arrivée. Je me suis faite arrêter, avec les 316 autres, alors que je n’avais strictement rien fait. Pour beaucoup déjà à l’époque c’était une évidence, qu’on pouvait se faire arrêter alors qu’on n’avait rien fait, mais pas pour moi. Je croyais encore qu’on atterrissait en GAV parce qu’on avait fait quelque chose de mal. Puis la Loi Travail est arrivée. Elle a généré de nouvelles rencontres, de nouveaux horizons, de nouvelles questions. Peu à peu, sans trop réaliser sur le coup, j’ai parcouru un chemin énorme en très peu de temps, chemin que je n’aurais probablement jamais parcouru sans cette chère loi. Je devrais presque la remercier.

Lire en intégralité sur Paris Luttes Info

proposer complement

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Brest.mediaslibres.org ?

Brest.mediaslibres.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact brest chez mediaslibres.org