BREST.MEDIASLIBRES.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

[Brest] 8 mars 2017, 15h40 : en grève pour l’égalité !

|

Cela fait 110 ans cette année que les femmes, en France, ont conquis le droit de disposer librement de leur salaire. Et pourtant, depuis le temps, le droit des femmes à travailler et à être payées pour leur travail n’est toujours pas respecté.

Les femmes touchent en moyenne 27 % de salaire en moins que les hommes, et 40 % de retraite en moins. Pourquoi ?
Parce que les patrons leur imposent de travailler à temps partiel : 82 % des temps partiels sont occupés par des femmes, une femme sur trois est à temps partiel.
Parce que leurs carrières sont interrompues par des congés maternité et des congés parentaux qui ne sont pas pris en compte dans l’ancienneté.
Parce que les femmes sont cantonnées à certains emplois, moins valorisés et donc moins bien payés. Une sage-femme gagne 17 % de moins qu’un ingénieur hospitalier. Une employée du tertiaire gagne généralement moins qu’un ouvrier dans l’industrie.
Parce que les primes ne prennent pas en compte la pénibilité des travaux féminins : à l’usine, on trouve beaucoup de primes de salissure ou pour le port de charges lourdes, mais jamais de primes de répétitivité.
Parce qu’il y a des discriminations, tout simplement.

Dans le Finistère, nous sommes beaucoup de femmes à travailler en bout de chaîne dans l’agroalimentaire, dans le froid et au SMIC sans les primes, dans le secteur de l’aide à domicile où le temps partiel, l’isolement et les salaires sous le seuil de pauvreté sont la règle et non l’exception, dans le commerce où il faut travailler le samedi et parfois le dimanche, porter plusieurs tonnes de produits par jour à la caisse, subir des amplitudes horaires qui empêchent d’avoir une vie sociale, et aussi dans le nettoyage, les écoles maternelles, les EHPAD, les hôpitaux.

Partout, à force de gestes répétitifs nous développons des maladies professionnelles comme les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS), avec à la clé des licenciements pour inaptitude...

Si l’on prend comme référence une journée en horaires de bureau, de 9h à 18h, et le salaire versé à leurs collègues masculins, les femmes cessent statistiquement d’être payées à 15h40.
Tous les jours.

Pour demander l’égalité au travail, le 8 mars 2017, à 15h40, comme partout en France, à l’appel de syndicats, d’associations féministes et du planning familiale, cessons le travail.

Le 8 mars : en grève pour l’égalité !
Manifestation à 19h place de la Liberté à Brest

à l’appel du Planning Familial

Un cortège GLITTER BLOC [1], anti-autoritaire, enragé et musical est en préparation. 19h Place de la Liberté.

Union Départementale CGT-Force Ouvrière du Finistère
Brest, rue de l’Observatoire — 02 98 44 15 67
udfo29 [at] wanadoo.fr

Liste des signataires :

Syndicats :
CGT, FSU, Solidaires

Associations féministes :
Alliance des Femmes pour la Démocratie, Association Nationale des Études Féministes, Collectif Libertaire Anti-Sexiste, Collectif 52, Collectif Georgette Sand, Collectif National pour les Droits des Femmes, Collectif Tenon, Coordination des Associations pour le Droit à l’Avortement et la Contraception, Fédération Nationale des Femmes Africaines de France et d’Europe, Femen, Femmes Solidaires, Féministes plurielles, Femmes Egalité, Femmes ici et ailleurs, Femmes Migrantes Debout, La Brigade antisexiste, Les effronté-e-s, Les Glorieuses, Ligue des Femmes Internationale pour la démocratie, Marche Mondiale des Femmes, Nuits Féministes, Osez Le Féminisme, Paye ta Shnek, Les Chiennes de Garde, Le Mouvement des Femmes Kurdes en Europe, Le Planning Familial, Une Femme Un Toit, Réseau Féministe Rupture, SKB.

Organisations de jeunesse et ONG :
ATTAC France, MNCP, UNEF, UNL

Notes

[1Littéralement "bloc de paillettes", en référence aux Black Blocs.

proposer complement

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Brest.mediaslibres.org ?

Brest.mediaslibres.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact brest chez mediaslibres.org